Premium Partner

ERN & VER - Histologie

Schwaller

Schwaller


Set of flashcards Details

Flashcards 49
Language Français
Category Medical
Level University
Created / Updated 11.01.2013 / 26.01.2022
Licencing No Copyright (CC0)
Weblink
https://card2brain.ch/box/ern_ver_histologie
Embed
<iframe src="https://card2brain.ch/box/ern_ver_histologie/embed" width="780" height="150" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>

D'un point de vue histologie, on peut observer une organisation générale semblable tout au long du tube digestif sauf à endroit... lequel?

quelles sont les couches de cette organisation générale?

 

et faire schéma avec les différences entre chaque partie du tractus (en général)

à l'exception de la cavité orale

 

  • mucosa
  • submucosa
  • muscularis
  • serosa

propriétés de la mucosa

  • différentes couches
  • situs
  • fonction générale
  • épithélium

 

comporte elle même un épithélium, une lamina propria et une muscularis mucosae (fine couche de musculature lisse, propre au tube digestif, présente dans aucun autre organe creux !) ;

présente les variations régionales les + importantes (ce sont surtout l’épithélium et le relief de la muqueuse qui varient) ;

a une fonction générale de barrière à la diffusion et des tâches régionales spécifiques ;

l’épithélium est toujours cylindrique (ou columnaire simple) à l’exception du canal anal et du début de l’œsophage ;

la lamina propria est composée de tissu conjonctif riche en cellules, comme des cellules immunopotentes (lymphocytes, macrophages,...) ainsi que des parties terminales de nerfs et vaisseaux ;

la muscularis mucosae confère à la muqueuse une motricité autonome grâce à des myocytes lisses 

propriétés de la submucosa

 

composée de tissu conjonctif lâche ;

couche amenant les différents vaisseaux à la muqueuse, et permettant à celle-ci d’être « indépendante » de la couche musculaire ;

contient le plexus submuqueux et par endroits (œsophage et duoénum) des glandes

propriétés de la muscularis

  • composition
  • fonction

  • composée de myocytes lisses (à l’exception des 2/3 supérieurs de l’œsophage) ;
  • couche interne = fibres circulaires et couche externe = fibres longitudinales (entre les deux couches se trouve le plexus myentérique) ;
  • pour l’ondulation, la segmentation et le péristaltisme 

propriétés de la serosa

vient du péritoine viscéral et se trouve sous le mésothélium ;

souvent séparée de la couche musculaire par une couche subséreuse ;

devient adventice pour les segments dits extra- ou rétropéritonéaux du tube et rattache alors ces segments via du tissu conjonctif lâche 

innervation du tractus digestif

 

il s’agit de deux composants du Système Nerveux Autonome qui en ont la charge.

 

Premièrement, un composant extrinsèque composé des fibres nerveuses des systèmes sympathique et parasympathique qui proviennent de la moelle épinière, ainsi que de fibres viscérales sensibles.

 

Deuxièmement, un composant intrinsèque ou entérique. Le système nerveux entérique comporte deux plexus nerveux formés de neurones sensibles et moteurs, interconnectés entre eux via des interneurones :

  • le plexus submuqueux (dit aussi de Meissner) qui innerve la muqueuse et la couche musculaire interne et
  • le plexus myoentérique (dit aussi d’Auerbach) qui se trouve entre les deux composantes de la couche musculaire.

Le système nerveux entérique confère une autonomie fonctionnelle au tractus digestif (sécrétions des glandes, motricité,...) et peut donc fonctionner de manière indépendante du SNC, mais il reste cependant également en contact/ est influencé par les systèmes sympathiques (fibres postganglionnaires) et parasympathique (fibres préganglionnaires).

cavité orale

délimitaton

 

Délimitée par les lèvres, les joues, les palais (dur et mou) et le plancher buccal, la cavité orale et ses glandes annexes forment, avec l’oropharynx et le laryngo-pharynx, la partie céphalique de l’appareil digestif (Kopfdarm). 

muqueuse de la bouche

  • épithélium
  • différentes propriétés
  • et on distingue trois types, les dire et leur proprités principales

 

Toute la muqueuse de cette cavité est tapissée par un épithélium pavimenteux stratifié recouvrant une lamina propria conjonctive contenant de nombreuses cellules de défense (lymphocytes et macrophages).

La muqueuse orale contient aussi beaucoup de terminaisons nerveuses sensibles. Dans plusieurs régions se trouve également une submuqueuse, dans laquelle s’insèrent des glandes salivaires mineures (séreuses ou séro-muqueuses).

 

On distingue trois types fonctionnels de cette muqueuse :

•       La muqueuse masticatoire : adhère très fortement à sa base, à savoir les gencives et le palais dur, elle est soumise à de grandes contraintes mécaniques et présente un épithélium parakératinisé (oscille entre kératinisé ou non, =exception pour un épithélium pavimenteux stratifié humidifié normalement toujours non-kératinisé !)

•       La muqueuse spécialisée : se trouve sur le dos de la langue et porte des papilles spécialisées (=> goût, toucher, température)

•       La muqueuse couvrante : se trouve partout ailleurs dans la cavité orale et possède un épithélium non-kératinisé et des glandes dans sa submuqueuse