Lernkarten

Karten 135 Karten
Lernende 23 Lernende
Sprache Français
Stufe Universität
Erstellt / Aktualisiert 29.03.2016 / 05.09.2021
Lizenzierung Keine Angabe
Weblink
Einbinden
135 Exakte Antworten 0 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten
Fenster schliessen

101 ) La grève est le refus individuel d’accomplir la prestation de travail due, afin d’obtenir une amélioration des conditions de travail ou d’empêcher leur détérioration.

Faux
Fenster schliessen

102 ) En Suisse, la Constitution fédérale interdit le droit de grève de façon générale (interdiction générale de faire grève).

Faux
Fenster schliessen

103 ) Les grèves sont en principe autorisées si elles concernent les relations de travail.

Vrai
Fenster schliessen

104 ) La grève ne doit pas enfreindre des obligations de préservation de la paix du travail ou de conduite de négociations de conciliation.

Vrai
Fenster schliessen

105 ) En Suisse, le droit de grève est ancré dans la Constitution fédérale comme un droit fondamental que quiconque peut invoquer sans conséquences juridiques.

Faux ( que quiconque !)
Fenster schliessen

106 )  En Suisse, une grève est licite pour autant qu’elle (a) soit organisée de manière collective, (b) se rapporte aux relations de travail, (c) et ne viole pas une obligation de paix sociale existante. Et il faut qu’au préalable (d), toutes les possibilités de négociation et de médiation aient été épuisées, de sorte que la grève en tant que mesure de lutte n’intervient qu’en ultime recours, étant précisé qu’il convient de respecter le principe de la proportionnalité.

Vrai
Fenster schliessen

107 ) Une grève licite suspend l’obligation de travailler (du travailleur faisant grève).

Vrai
Fenster schliessen

108) En Suisse, les travailleurs ont le droit de faire grève en tout temps, pourvu que la grève poursuive un objectif qui peut être réglé dans une CCT.

Faux
Fenster schliessen

109) Avant la tenue d’une grève, toutes les possibilités de négociation et de médiation doivent avoir été épuisées.

Vrai
Fenster schliessen

110)  Les grèves politiques (p. ex. protester contre la non-élection d’un conseiller fédéral) sont, en principe, inadmissibles en Suisse.

Vrai
Fenster schliessen

111) Dans tous les cas, un travailleur libéré de l’obligation de travailler a le droit de commencer un nouvel emploi.

Faux
Fenster schliessen

112) Même après qu’un employé a été libéré de l’obligation de travailler, la compensation des heures supplémentaires par un congé suppose son assentiment.

Vrai
Fenster schliessen

113) Comme l’employeur continue à verser le salaire en cas de libération de l’obligation de travailler, cette libération est toujours licite.

Faux
Fenster schliessen

114) Pendant la libération de l’obligation de travailler, l’employeur peut à tout moment rappeler l’employé au travail.

Faux
Fenster schliessen

115)  En principe, l’employeur peut en tout temps libérer un ou plusieurs travailleurs de l’obligation de travailler et renoncer à la prestation de travail pendant une durée déterminée mais aussi indéterminée.

Vrai
Fenster schliessen

116) En cas de libération, les rapports de travail demeurent inchangés, mais les droits et obligations des parties au contrat sont suspendus.

Faux
Fenster schliessen

117) En cas de libération, l’obligation de travailler du travailleur est suspendue, alors que pour l’employeur, l’obligation de verser le salaire demeure inchangée.

Vrai
Fenster schliessen

118) Le travailleur peut fondamentalement occuper un nouveau poste auprès d’un tiers durant la durée de la libération. Une entrée en fonction du travailleur ne peut être interdite que si l’employeur peut faire valoir un intérêt digne de protection à une prohibition de faire concurrence.

Vrai
Fenster schliessen

119) En plus de son droit au salaire, l’employé libéré de l’obligation de travailler a droit au remboursement des frais.

Faux
Fenster schliessen

120 ) L’employeur peut exiger d’un employé libéré de l’obligation de travailler de lui restituer le véhicule de service qu’il utilise également à des fins privées avant la fin du délai de résiliation.

Vrai
Fenster schliessen

121)  La libération de l’obligation de travailler requiert le consentement du travailleur.

Faux
Fenster schliessen

122)  Le solde de vacances d’un travailleur n’est pas dû pour autant que la durée de la libération de l’obligation de travailler soit nettement supérieure au nombre de jours de vacances auquel il a droit.

Vrai
Fenster schliessen

123) L’employeur ne peut libérer un employé de ses fonctions que dans des rapports de travail résiliés.

Faux
Fenster schliessen

124)  L’employeur ne peut libérer un employé de ses fonctions que dans des rapports de travail non-résiliés

Faux
Fenster schliessen

125)  L’employeur ne peut libérer un employé de ses fonctions que dans le cadre d’un contrat d’annulation.

Faux
Fenster schliessen

126)  Madame Strobel travaille à 80% en tant qu’employée spécialisée dans une compagnie d’assurance. Au terme d’une formation en cours d’emploi, elle a obtenu un diplôme de conseillère en diététique. La possibilité lui est offerte de mettre en pratique ses connaissances dans un centre de fitness et, par conséquent, d’y travailler à raison d’un jour par semaine parallèlement à son activité principale. Quels sont les aspects que Madame Strobel doit prendre en compte avant d’accepter cette activité accessoire?

 

1 ) Avant d’exercer une activité accessoire, Madame Strobel doit impérativement recueillir l’accord de son employeur.

2 ) Madame Strobel ne peut exercer cette activité accessoire que si elle respecte et ne viole pas le devoir de fidélité qui lui incombe à l’égard de son employeur en vertu de la loi et du contrat de travail.

3) Madame Strobel ne peut exercer cette activité accessoire que si son taux d’occupation et celui de l’activité principale ne représentent pas plus de 100%.

4) En principe, seule est admise une activité accessoire qui n’est pas rémunérée et qui ne fait pas concurrence à l’employeur.

1) Faux 2) Vrai 3) Vrai 4) Faux
Fenster schliessen

127)   Un contrat de travail comporte la clause suivante: « Les heures supplémentaires éventuelles ne sont pas indemnisées. Les heures supplémentaires qui excèdent cinq heures par mois donnent toutefois droit à un congé de même durée. »

1 ) Eu égard au principe de la liberté de contracter (liberté contractuelle), cette clause est valable.

2) Le travail en heures supplémentaires doit impérativement être compensé par un congé de durée au moins égale; sinon, l’employeur doit verser un salaire majoré de 25% pour les heures supplémentaires.

3)  Il est possible de convenir par écrit qu’aucun salaire ne doit être versé pour les heures supplémentaires, mais la loi prévoit que ces heures doivent impérativement être compensées par un congé de même durée.

4) Les heures supplémentaires des cadres ayant une fonction dirigeante élevée doivent toujours être rémunérées.

5)  Les heures de travail supplémentaires doivent obligatoirement être compensées soit par un congé d’une durée au moins égale, soit par le versement d’un salaire. Le travailleur peut seulement renoncer contractuellement au versement de la majoration d’un quart au moins en plus du salaire normal

 

1) Vrai 2) Faux 3) Faux (321c) 4) Faux 5) Faux
Fenster schliessen

128 ) Un contrat de travail peut exclure la rétribution de toutes les heures travaillées qui dépassent le temps de travail normal.

Faux
Fenster schliessen

129 ) Le travailleur est tenu d’effectuer des heures supplémentaires, pour autant que celles-ci soient nécessaires à la marche de l’entreprise.

Faux
Fenster schliessen

130 ) Le travailleur a droit à une pause de 15 minutes en cas de temps de travail quotidien d’au moins 5,5 heures. L’employeur n’est pas tenu de rétribuer cette pause.

Vrai