Lernkarten

Karten 54 Karten
Lernende 2 Lernende
Sprache Français
Stufe Universität
Erstellt / Aktualisiert 02.02.2021 / 09.10.2021
Lizenzierung Keine Angabe
Weblink
Einbinden
36 Exakte Antworten 18 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten

1/54

Fenster schliessen

J-28 : Dans le Lais, Villon se réveille de l'entroubli

"Lors que mon sens fut a repos / Et mon septement desmellé, / Je cuiday finer mon propos, / Mais mon ancre trouvay gelé / Et mon cierge trouvay soufflé."
Fenster schliessen

J-27 : Comment commence et se termine le sonnet 72 de Pasolini ?

Il commence par la douleur et se termine par la joie.

Fenster schliessen

J-27 : Comment Villon décrit-il les "gracïeux galans" qu'il fréquentait dans sa jeunesse ?

"Si bien chantans, si bien parlans, / Sy plaisans en faiz et en diz"
Fenster schliessen

J-27 : Casanova : Quel est le premier souvenir de Casanova ?

Il souffre d'abondants saignements de nez. Il est soigné par une sorcière. La nuit, il voit en rêve une fée apparaître près de lui. Sa grand-mère, qui l'a conduit chez la sorcière, lui interdit d'en parler à quiconque.

Fenster schliessen

J-27 : Mauprat : Quelle phrase résume, selon George Sand, sa conception de l'amour ?

"Elle fut la seule femme que j'aimai dans toute ma vie ; jamais aucune autre n'attira mon regard et ne connut l'étreinte de ma main."
Fenster schliessen

J-24 : Marguerite de Navarre : Début de la quatrième journée

"Après disner s'en allerent reposer, pour estudier leur roole"
Fenster schliessen

J-24 : Casanova : CC se cultive

"Mon amie m’a donné des bons livres, et la lumière de la vérité a dissipé bien vite les nuages de la superstition qui opprimaient ma raison."
Fenster schliessen

J-24 : Le Vice-Consul : Description d'Anne-Marie Stretter quand Charles Rosset la voit pour la première fois.

"Il y a un divan recouvert d’une cretonne rose sur lequel elle est assise. Son regard étonne. La fixité de sa pose sur ce divan aussi."
Fenster schliessen

J-24 : Genet : L'évêque, sur son image

"La majesté, la dignité qui m’illuminent, viennent d’un éclat plus mystérieux : c’est que l’évêque me précède."
Fenster schliessen

J-24 : Sonnets : EBB, symbole d'un objet mort qui prend vie grâce à l'amour

Les lettres, qui "semblent vivre et frémissent"

Fenster schliessen

J-24 : Mauprat : Le langage atteint le sublime de la poésie dans la bouche de Patience

"C’était merveille que la manière dont il parvenait à les rendre dans son langage rustique, animé d’une poésie barbare ; si bien qu’on était, en l’entendant, partagé entre l’admiration et la gaieté."
Fenster schliessen

Boileau : Il existe quelques femmes fidèles...

"Sans doute, et dans Paris, si je sais bien compter, / Il en est jusqu'à trois que je pourrais citer."
Fenster schliessen

Neruda : Comparaison entre le sujet et la demeure vide du fait du départ de l'objet aimé

"et ainsi je t'attends comme une maison seule / et tu dois revenir me voir et m'habiter" 65
Fenster schliessen

Pasolini, une dizaine d'années avant le hobby du sonnet, s'inscrit dans l'histoire du genre lyrique où dimension autobiographique et instance expressive sont intimement liées.

"J'ai vécu dans un poème, comme tous les obsédés." Tutte le poesie
Fenster schliessen

Sonnets : un auteur médiéval anglais défend les "temps présents" contre la vénération systématique du passé

"A aucune époque, le moderne n'a plu et tout siècle depuis le premier a préféré le précédent." Walter Map, XIIème siècle
Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : Oisille répond à Saffredent qui cite St Jean pour justifier le comportement des amoureux

Lizenzierung: Keine Angabe
"gardez vous de faire comme l'araigne, qui convertit toutes bonnes viandes en venin (...)." 36
Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : Le Vice-Consul : Anne-Marie Stretter et l'indifférence - s'adresse au vice-consul

Lizenzierung: Keine Angabe
"(...) tout le monde a raison, pour moi, tout le monde a complètement, profondément raison."
Fenster schliessen

J-34 : Boileau : De quoi parlent les 5 premières satires ?

I. Le poète satirique et la société

II. A M. de Molière (sur le talent)

III. Le repas chez le fâcheux

IV. A M. L'abbé Le Vayer (sur sagesse et folie)

V. A M. Le Marquis De Dangeau (sur la noblesse)

Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : EBB : Contraste entre la description de l'homme aimé et l'autoportrait dépréciatif

Lizenzierung: Keine Angabe
"ô coeur princier" / "Pauvre aède, las, errant, qui chante dans / La nuit, et appuyé contre un cyprès" 3
Fenster schliessen

J-34 : Phonétique : A quelle époque a lieu la vocalisation du l vélaire (l antéconsonnantique) ?

Lizenzierung: Keine Angabe

Vers le XIème siècle

Fenster schliessen

J-34 : Quelle oeuvre médiévale représente le testament comme genre littéraire ? Résumez cette oeuvre

Confesion et Testament de l'amant trespassé de dueil, attribué à Pierre de Hauteville : Le poète meurt d'amour et lègue ses biens aux descendants de sa belle. La tradition est celle de la lyrique courtoise et non des clercs.

Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : Mauprat : Que deviennent les personnages après la Révolution ?

Lizenzierung: Keine Angabe

Bernard et Edmée renoncent à une grande partie de leurs biens. L'abbé est effrayé par la terreur et est "le girondin de la famille". Patience est élu juge de son district. M. de la Marche s'exile avec l'aide de Bernard.

Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : Les Bonnes : Solange se définit comme une criminelle

Lizenzierung: Keine Angabe
"Maintenant, nous sommes mademoiselle Solange Lemercier. La femme Lemercier. La Lemercier. La fameuse criminelle."
Fenster schliessen
Lizenzierung: Keine Angabe

J-34 : Casanova : Avant de raconter sa recontre avec le frère de CC, réflexion sur la destinée

Lizenzierung: Keine Angabe
"Si j'étais parti de Padoue dix secondes avant, ou après, tout ce qui m'est arrivé dans ma vie aurait été différent : ma destinée s'il est vrai qu'elle dépende des combinaisons aurait été une autre."
Fenster schliessen

J-33 : Boileau : De quoi parlent les satires VI à XII ?

VI : Les embarras de Paris

VII : Veut arrêter la satire

VIII : A M.M., Docteur de Sorbonne : L'Homme est l'animal le plus sot

IX : Reprend les critiques de ses détracteurs

X : S'adresse à Alcippe et parle du mariage

XI : A M. de Valincour  : Sur l'honneur

XII : Sur l'équivoque

Fenster schliessen

J-33 : Sonnets : Chez EBB, quelle est l'évolution qui s'opère entre la fin du sonnet 9 et le début du 10 ?

A la fin du 9, la poétesse invite l'homme à l'oublier ; au début du 10, elle reconnait la beauté de leur amour qui est "digne d'acceptation"

Fenster schliessen

J-33 : Mauprat : Jugement de Mlle Leblanc sur Bernard

"Il a l'air d'un ours, d'un blaireau, d'un loup, d'un milan, de tout plutôt que d'un homme !"
Fenster schliessen

J-33 : Marguerite de Navarre : Dans la nouvelle 12, comment le gentil-homme invite-t-il le duc à entrer par une phrase à double sens par laquelle il désigne à la fois sa soeur et son épée ?

"Monsieur, je vous vois querir celle qui n'entrera pas en ceste chambre sans rougir"
Fenster schliessen

J-33 :  Villon : Sur la Fortune qui s'acharne sur lui

"Au retour de dure prison / Ou j'ay laissié presque la vie, / Se Fortune a sur moy envie, / Jugiez s'elle fait mesprison !" Bergeronnecte
Fenster schliessen

J-33 : Genet : L'évêque, sur la fonction

"Une fonction est une fonction. Elle n’est pas un mode d’être. Or, évêque, c’est un mode d’être. (...) Aux chiottes la fonction."