Cartes-fiches

Cartes-fiches 40 Cartes-fiches
Utilisateurs 1 Utilisateurs
Langue Français
Niveau Université
Crée / Actualisé 11.01.2021 / 11.01.2021
Attribution de licence Non précisé
Lien de web
Intégrer
0 Réponses exactes 40 Réponses textes 0 Réponses à choix multiple

1/40

Fermer la fenêtre

Aa et amines 

  • sotcké et libéré par des vésicules synaptique
  • augmentation [Ca] déclenche la libération des NT.
  • vésicules libère NT par exocytose puis la vésicule est restituée dans le cytoplasme par endocytose et elle est a nouveau disponible
  • dans zone active

--> RAPIDE

Fermer la fenêtre

NT peptidique 

  • stockées et libérées des granules de sécrétions
  • synthétisés dans le RE rugueux et clivée dans l’appareil de Golgi pour libérer NT actif
  • transportés dans la terminaison axonique
  • libèrent les neuropeptides aussi par exocytose mais pas dans la zone active
  • Dépend aussi de [Ca] mais pas arrimé dans zone active, plus LENT 50 ms 
Fermer la fenêtre

3 tailles de NT

  1. Les aa, stockée et libérée par des vésicules synaptiques 
  2. Les amines, stockée et libérée par des vésicules synaptiques 
  3. Les peptides, stockées et libérées des granules de sécrétions
Fermer la fenêtre

  • jonctions neuromusculaires

point de contact entre l'axone moteur et la cellule musculaire

 

  • rapide et fiable et un pot d’action dans l’axone moteur active toujours un potentiel d’action dans la cellule qu’il innerve. A ce niveau la membrane s’appelle la plaque motrice et contient une série de replis avec de nombreux récepteurs pour les NT
Fermer la fenêtre
  • 2 types de synapses chimique
  • Gray de type II : épaisseur de la membrane pareille des 2 côté et inhibitrice
  • Gray de type I : membrane plus épaisse du côté postsynaptique et excitatrice  
Fermer la fenêtre

Plusieurs types de synpases en fonction de la localisation de la partie post-synaptique (synapse chimique)

  1. Axodendritique : sur une dendrite 
  2. Axosomatique : sur le corps cellulaire
  3. Axoaxonique : sur axone
  4. Dendrodendritique : sur dendrite entre elles
Fermer la fenêtre

Synapse chimique 

  • Les plus nombreuses 
  • Entre l’espace présynaptique (terminaison axonique contenant des vésicules remplie de NT) et post-synaptique (il y a la fente synaptique qui est 10 fois plus grand que gap junction). Cette fente est remplie d’une matrice de prot extrac fibreuses qui fait adhérer les membranes post et présynaptique 
Fermer la fenêtre

neurone avec gap junction / sans

a Lorsque deux neurones sont reliés par des jonctions étroite, leurs oscillations et leurs potentiels d'action sont bien synchronisés (pic mesuré en meme temps)

b Des neurones similaires sans jonctions étroite génèrent des oscillations et des potentiels d'action qui ne sont pas coordonnés.

Fermer la fenêtre

Synapse electrique 

  • <1ms

  • Entres les 2 neurones il y a une jonction étroite (gap junction) et des connexine forme un canal (=connexon= 6 connexines) qui assure une continuité et qui permet aux ions de passer d’un cytoplasme a l’autre.
  • Bidirectionnel
  • Sûr et rapide 
Fermer la fenêtre

2 types de synapse 

  1. Synapse électrique
  2.  Synapse chimique
Fermer la fenêtre

IRM

Mesure indirecte de l’activité neuronale par l’intermédiare du flux sanguin (Blood Oxygen Level Dependent (BOLD)), a l’état d’activation il y a plus de O2 dans le sang 

Fermer la fenêtre

EEG

Méthode non invasive pour mesurer l’activité neuronale, mesure le potentiel post-synaptique  

Fermer la fenêtre

Méthode Optogénétique

Permet de contrôler le comportement des cellules génétiquement modifiées grâce a la lumière. Certains canaux sont influencés par la lumière.

Plus rapide que les médoc et plus précis que stimulation électrique

Fermer la fenêtre

des champs réceptifs 

un stimulus au centre du champ réceptif produit un effet, généralement une excitation

un stimulus dans la zone environnante a l'effet inverse, généralement une inhibition

--> neurone somatosensoriel primaire est défini par la zone de la peau sur laquelle la présence d'un stimulus adéquat provoque une réponse de ce neurone.

Fermer la fenêtre

déformation de la peau

La déformation mécanique de la peau ouvre les canaux et le sodium pénètre dans le terminal nerveux, induisant une dépolarisation correspondant à un potentiel récepteur

Fermer la fenêtre

antidépresseur

  • Antidépresseurs inhibe la recapture de la sérotonine, visant à augmenter la concentration de sérotonine dans le cerveau 
  • Les inhibiteurs de la MAO renforcent les effets de la norépinephrine et de la sérotonine en inhibant leur dégradation enzymatique
  • Les tricycliques renforcent l'action de la norépinephrine et de la sérotonine en bloquant leur recapture.
Fermer la fenêtre

sérotonine

  • NT
  • Limite les effets de la dopamine 
  • Régule humeur, émotivité et sommeil
  • Baisse de son activité --> dépression
  • Une fois libéré la sérotonine peut être a nouveau capté et donc diminue son effet ou détruit par MAO
Fermer la fenêtre

dopamine

  • NT
  • Joue un rôle dans le comportement 
  • principal émetteur de récompense
  • Les drogues dérèglent le circuit de récompense car elle libère de la dopamine  dépendance 
  • Neuromodulateur de la diffusion 
  • Noradrénaline est un des dérivé de la dopamine 
Fermer la fenêtre

La toxine tétanique (TeNT) ou toxine botulique 

bloque la fusion des vésicules ACh avec la paroi cellulaire --> Blocage de mouvement

Fermer la fenêtre

plr types de récepteurs pour ACh :

  • Récepteur Ionotrope: 
    • Agoniste : nicotine
    • Antagoniste : Buproprion (CNS), Mivacurium (PNS), Curare (PNS), plaque terminale neuromusculaire
  • Récepteur métabotropique 
    • Agoniste : Muscarine
    • Antagoniste : Atropine, Scopolamine
Fermer la fenêtre

Acétylcholine (ACh)

  • Synthétisé par tous les neurones moteurs de la moelle épinière 
  • Synthétisé par enzyme choline acétyl-transférase (ChAT) dans le cytosol de la terminaison axonique 
  • Assemblage de choline et acétyl CoA
  • Peut être redégradé par enzyme acétylcholinestérase (AChE), les des mol sont redivisé  recyclé 
Fermer la fenêtre

Alcool

augmente aussi l’effet du GABA

 

Fermer la fenêtre

Barbiturique

augmente le temps d’ouverture des canaux a GABA

Fermer la fenêtre

Benzodiazépine

augmente la fréquence d’ouverture des canaux a GABA

Fermer la fenêtre

GABA

  • Se trouve seulement dans les neurones qui l’utilise comme NT et y est synthétisé 
  • C’est un dérivé du glutamate 
  • NT inhibiteur le plus important du cerveau des mammifères 
  • Se trouve dans les interneurones 
  • Les canaux a GABA sont aussi perméable aux ions Cl
Fermer la fenêtre

glutamate 

  • NT excitateur
  • présent dans de 90% des connexions synaptiques dans le cerveau humain
  • Antagoniste pour AMPA & Kainat : CNQX 
  • Antagoniste pour NMDA : AP, Ketamine, PCP 
Fermer la fenêtre

Récepteurs antagonistes

se connecter aux récepteurs postsynaptiques afin que les NT ne puissent pas s'attacher, les inhibe 

Fermer la fenêtre

Récepteurs agonistes

agissent comme des NT et se lient aux récepteurs postsynaptiques appropriés, les imite mais inhibe pas

Fermer la fenêtre

2 classes de récepteurs de neurotransmetteurs

  1. Récepteurs ionotropiques : canaux ioniques dépendants des émetteurs
  2. Récepteurs métabotropiques : récepteurs couplés à la protéine G.
Fermer la fenêtre

récépteurs de NT

plus de 100 récepteurs de neurotransmetteurs différents