Lernkarten

Karten 20 Karten
Lernende 0 Lernende
Sprache Français
Stufe Universität
Erstellt / Aktualisiert 23.12.2019 / 23.12.2019
Lizenzierung Keine Angabe
Weblink
Einbinden
0 Exakte Antworten 20 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten

1/20

Fenster schliessen

causes du déclin et de la chute de Kiev

  • organisation du pays: système de succession
  • décentralisation: nombreuses principautés
  • axe commercial Nord-Sud (des Varègues aux Grecs) perd de l'importance
  • désunion qui profite aux voisins
  • le problème des villes: rapport villes-princes
  • pression extérieure (au sud-est: nomades de la steppe, puis les Mongols; au nord-est: chevaliers Porte-Glaive) 
Fenster schliessen

Religion - Rous de Kiev --> influence de la religion sur la vie quotidienne et la société ? 

  • phénomène du dvoiévérié (double foi): paganisme (Heidentum) et christianisme
  • Byznance: origine et modèle --> MAIS adaptation à la Rous
  • Premiers saints de Kiev:
    • Vladimir (a baptisé les Kiéviens)
    • Olga (princesse chrétienne)
    • Boris & Gleb (princes martyrs, assaassinés en 1015)
    • Antoine & Thodose (moines) 
       
  • Le Métropolite de Kiev est sous la juridiction du patriarche de Constantinople
  • Les premiers (et seuls) métropolites russes de toute cette période
    • Hilarion (1051-1055) 
    • Clément (1147-1159)

 

Fenster schliessen

société & institutions kiéviennes

  • Princes et familles princières. Le prince de Kiev = le plus important (grand-prince).
  • Droujina = serviteurs du prince. Forme la classe dirigeante du pays (moujy).
    • La droujina = le conseil du prince (ancêtre de la Douma moscovite).
  • Boyards : droujina + aristocratie locale
  • Lioudi : population des villes.
  • Smerdy (paysans et ruraux).
  • Kholopy (esclaves).
  • Gens d’église

 

  • La Loi russe (Rousskaïa Pravda). Premier code des lois. Compilation du droit coutumier réalisé durant le règne de Iaroslav (1019-1054)
     
  • Le prince et la droujina doivent compter avec le Viétché (assemblée urbaine), qui choisit le posadnik (maire)
Fenster schliessen

la littérature et l'architecture kiévienne 

Littérature

  • Alphabet cyrillique (Cyrille et Méthode).
  • Slavon d’Eglise traditionelle Liturgiesprache
  • Folklore (chants de mariage, lamentations funéraires, proverbes, contes).
  • Bylines (poèmes épiques)
  • Bogatyri. Ilya Mouromets. --> Helden aus mittelalterlichen, russischen Sagen
  • Littérature religieuse.
  • Hilarion : Sermon sur la loi et la grâce (1049-1050).
  • Chroniques : La Première Chronique (ou Chronique des temps passés, environ 1111). Copie la plus ancienne : la Laurentienne (14e).

Architecture

  • Edifices en bois et en pierre (lié à la conversion).
  • Modèle des églises = byzantin. Architectes viennent de Byzance ou des régions de civilisation byzantine.
  • Cathédrale Sainte-Sophie à Kiev et Novgorod (selon le modèle de Constantinople).
Fenster schliessen

les différents régions - temps des principautés (1174-1533)

  • Sud-Ouest : Galicie et Volynie
     
  • Ouest : territoires de Smolensk et Polotsk
     
  • Nord-Ouest : républiques de Novgorod et de Pskov
     
  • Nord-Est : principautés de Rostov, Souzdal, Vladimir, Moscou
     
Fenster schliessen

Rous des apanages = Rous des oudels

oudel: territoire séparé attribué à chaque prince individuellement

--> 1174-1533 (temps des principautés)

principautés partagées entre fils: création des nouvelles entités politiques plus petites

--> conséquence: division au détriment de l'unité politique 

Fenster schliessen

signification de la domination mongole

  • Reconnaissance de la suzeraineté (Oberhoheit) mongole par le grand-prince, nommé par le khan. 
  • Paiement d’un tribut.
  • Envoi (parfois) de contingents à l’armée mongole
Fenster schliessen

les interprétations sur la période mongole (par les historiens)

  • Influence négative (majorité des historiens) :
    • dévastations
    • tueries
    • tributs
    • rupture avec Byzance et Occident
    • isolement
    • civilisation de Kiev en décadence
    • pas de Renaissance ni de Réforme

--> Pour l’historien russe Karamzine : nature tyrannique du pouvoir = héritage de l’époque mongole

  • Influence positive (pour certains historiens) :
    • accélération du processus de centralisation autour de Moscou

Exemples de mots entrés dans la langue russe : dengi, yarlyk. Système administratif, poste, armée, recensement...

Fenster schliessen

Novgorod 

  • Un des Etats les plus importants de la Rous.
  • Pouvoir du prince est limité.
  • 1240: Victoire d’Alexandre Nevski sur la Neva contre les Suédois
  • 1242: victoire sur le lac des Tchoudes (Estonie) contre chevaliers teutoniques en 1242
  • Relations avec les Mongols : Alexandre Nevski = politique de coopération. Grand-prince de 1252 à sa mort en 1263.
Fenster schliessen

Institutions et vie à Novgorod

  • Large autonomie des organisations locales. 5 quartiers autonomes (konets/kontsy), qui possèdent des terres hors de la ville
    • Deux groupes de terre : les terres hors de la ville (piatina)
    • et les possessions lointaines, dans le grand Nord et l’Est peu peuplé. + Pskov (indépendante dès mi- 14e siècle).
       
  • Le Prince gouverne la ville : commande l’armée. Son pouvoir est limité par le viétché. Contrats entre prince et ville.
  • Pouvoir très important du viétché : investit et révoque le prince, édicte les lois, lève les impôts, décide de la paix et de la guerre, élit le posadnik et tysiatski, etc.
  • Grand rôle des familles influentes, qui constituent l’élément aristocratique de la principauté.
Fenster schliessen

Région du Sud-Ouest

  • Région divisée en Volhynie et Galicie.
  • Villes : Vladimir (Volhynie), Halytch, Lviv (Galicie).
  • Influence occidentale très forte.
  • Mongols dévastent la région, qui va être absorbée par ses voisins :
    • la Volhynie par la Lituanie (mi-14e)
    • la Galicie par la Pologne (1387)
      ==> Diffusion du catholicisme.
  • Rôle important de l’aristocratie locale.
Fenster schliessen

conclusion sur les régions

  • Novgorod = viétché
  • Galicie et Volhynie = boyards
  • Nord-Est = prince
     
  • Chaque région a repris une partie de l’héritage de la Rous de Kiev :
    • viétché « démocratique »
    • pouvoir des boyards
    • autocratie princière
    • contacts Occident/Orient
       
  • D’un point de vue ethnique, linguistique et culturel : Ukrainiens, Biélorusses et Russes sont à parts égales les héritiers de la Rous de Kiev.
Fenster schliessen

Comment expliquer le « succès » de Moscou?

  • La géographie.
  • Moscou comme artère commerciale.
  • Rôle des souverains de Moscou + succession en ligne directe.
  • Les principautés sont trop faibles et désunies pour résister.
  • Relations avec les Mongols : soumission et collaboration. Les princes de Moscou obtiennent le titre de grand-prince.
  • Rôle de l’Eglise. Moscou est devenue la capitale religieuse.

Les interprétations de l’historiographie

  • Historiographie de l’époque impériale
  • Historiographie soviétique (dès années 1930 : époque stalinienne).
  • Historiographie polonaise, lituanienne, ukrainienne.
Fenster schliessen

Société Moscou

  • Structures sociales = prolongement de l’Etat kiévien :
    • Princes
    • Boyards
    • « Serviteurs libres » (moins aristocratiques que boyards, mais fonctions analogues)
    • Terres des seigneurs : votchina vs pomestié
    • Marchands, artisans
    • Paysans ont des obligations :
      • barchina (corvée, redevance de travail)
      • vs obrok (cens, redevance en nature ou en argent)
    • Esclaves
Fenster schliessen

L’Eglise russe se renforce, car :

  • Bienveillance des khans mongols.
  • Protection des princes, surtout moscovites.
  • Donations multiples, terres bien administrées, paix relative.
  • Terres ecclésiastiques sont exemptées d’impôts.
  • Fondation de couvents Kloster

==> Rôle central de la religion : unité de l’Eglise vs morcellement politique.

  • 1439 : concile de Florence propose l’union des Eglises catholique et orthodoxe. Refus du grand-prince.
  • 1448 : Jonas devient métropolite sans être confirmé par le patriarche de Constantinople. Début de l’autocéphalie de fait de l’Eglise russe (métropolite de Moscou et de toute la Rous).
Fenster schliessen

controverse au sein de l'église russe

Les « acquéreurs » (Joseph de Volokolamsk) s’opposent aux « non-acquéreurs » (Nil de la Sora).

  • « Acquéreurs » :
    • veulent une Eglise riche et puissante
    • une alliance étroite entre le souverain et l’Eglise, qui soutient l’Etat.
    • Refus de toute dissidence.
  • « Non-acquéreurs » :
    • refusent la richesse de l’Eglise
    • prônent l’indépendance Eglise/Etat
    • Contemplation, lumière spirituelle intérieure.

==> Concile de 1503 : tranche en faveur des « acquéreurs », mais la controverse continue.

Fenster schliessen

économie dans la Rous de Kiev

  • commerce entre la Scandinavie et Byzance
  • l’élite = marchande
  • marchandise = esclaves, fourrures, cire (Wachs), miel, lin, chanvre, houblon (Hopfen)
  • importation = chevaux, armes, équipements navals, métaux, verrerie (Produkte aus Glas)
  • nombreuses marchandises pouvaient servir de monnaie d’échange
  • agriculture = rôle important
    • commerce = l’enjeu des classes sociales plus élevées
    • agriculture = l’activité économique pratiquée par la plus grande partie de la population
    • terres du Sud : terres noires fertiles, riches en matière organique
    • terres du Nord : forêts à agriculture mois développé et sophistiquée (plus longues jachères)
    • principaux produits céréaliers : blé, l’avoine (Hafer), l’orge (Gerste)
    • sylviculture (Waldwirtschaft), chasse, apiculture (Bienenhaltung): importance capitale dans les régions forestières
    • lin dans toute la Rus à fabrication des vêtements
Fenster schliessen

religion dans la Rous de Kiev

  • foi traditionnelle : paganisme centré sur les forces de la nature et le culte des esprits
    • divinités importantes : dieu du tonnerre, dieu des troupeaux et du commerce, dieu du vent et des tempêtes
  • paganisme pas encadré par un clergé, peu d’influence sur le plan institutionnel 
  • conversion au christianisme à partir de la fin du 10ème (Vladimir)
    • largement inspiré par des traditions byzantines, peu d’évolution propre
    • par l’évolution de l’art religieux, la canonisation des saints et l’influence de la société sur la religion à orthodoxie gagnait petit à petit un caractère propre
  • au moment de la conversion au christianisme, l’Eglise de la Rous était composé de 8 diocèses sous le contrôle direct de Constantinople à devient rapidement propriétaire de vastes domaines et grande influence dans la médecine, l’éducation et sur des questions morales
  • caractère païen subsistait cependant longtemps après la conversion au christianisme
    • dans premiers siècles après conversion : caractère chrétien de la population resté superficiel ; nombreuses croyances anciennes incorporées dans le christianisme à phénomène de syncrétisme (fusion de plusieurs doctrines officielles) = dvoïeverié (double foi)
Fenster schliessen

institutions dans la Rous de Kiev

  • succession particulière : les prétendants au trône changeaient de fief (Lehnsgut) à chacque fois que leur place dans la hiérarchie féodale changeait
    • les membres mineurs de la dynastie débutaient généralement leur carrière dans une région reculée à progressivement jusqu’à recevoir des principautés plus lucratives pour enfin prétendre à la principauté de Kiev
  • principales fonctions du souverain était d’être le principal directeur des armées (en faisant appliquer la justice et administrant la terre)
  • boyards : aucun pouvoir légal pour s’opposer à la volonté du prince, mais ils étaient devenus consultants et conseillers du prince
  • le viétché : assemblée des hommes libres (rassemblait donc l’ensemble des chefs de famille)
    • réunions sur le marché
    • Novgorod : viétché très puissant, en 1136 pu expulser le trône du prince désigné
Fenster schliessen

Société dans la Rous de Kiev

  • Rusʹ de Kiev : faiblement peuplée par rapport à l'Europe occidentale
  • une culture assez avancée
  • L'alphabétisation à Kiev, à Novgorod et dans d'autres grandes villes était élevée
  • système d'égout (Kanalisation) et était pavée (gepflastert) en bois
  • Rousskaïa Pravda n'utilisait pas généralement la peine capitale, et utilisait un système d'amendes. Certains droits inaliénables accordés aux femmes, tels que la propriété et les droits de succession
  • Avant l'invasion mongole, la Rusʹ aurait compté environ 300 centres urbains
  • soldats et fonctionnaires recevaient des revenus et des terres des princes en contrepartie de leurs services politiques et militaires.
  • pas d'institutions fortes basées sur les classes sociales ni de mouvement communal comme c'était le cas à l'époque en l'Europe occidentale
  • les commerçants en milieu urbain, les artisans et les ouvriers exerçaient une influence politique à travers une assemblée municipale = le viétché, qui englobait tous les hommes de la population
    • dans certains cas, le viétché conclut des accords avec leurs dirigeants ou les expulsa et en invita d'autres à prendre leur place
  • nombre important d'esclaves
  • classe de paysan tributaire de leur seigneur, proche des serfs MAIS le caractère généralisé du servage n'existait pas dans la Rusʹ à la différence de l'Europe occidentale ou, plus tard, dans l'Empire russe
  • la plus grande classe sociale était ainsi composée de paysans libres