Lernkarten

Karten 10 Karten
Lernende 0 Lernende
Sprache Français
Stufe Mittelschule
Erstellt / Aktualisiert 21.10.2016 / 23.10.2016
Lizenzierung Keine Angabe
Weblink
Einbinden
1 Exakte Antworten 9 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten
Fenster schliessen

La revolution française

1789-1799
Fenster schliessen

le développement du régime

1) Ancien Régime, la monarchie absolue, la société d'ordres

2) la monarchie constitutionelle

3) la république 

4) dictature, la Terreur (1793-1794) (democratie radicale?)

5) directoire

6) consulat (Convention?)

7) Empire français (empereur-Kaiser) , monarchie absolue, tous les hommes sont egaux

Fenster schliessen

des thèmes importants de la revolution française

1) les Lumières

2) la crise de l'Ancien Régime en France

3) l'entrée en revolution 1789

4) l'échec de la monarchie constitutionelle 1789-1792

5) la première République française

6) la Terreur (1793-1794)

7) le directoire (1794-1799)

Fenster schliessen

les Lumières

- du progrès dans la science

- critique de l'action du gouvernement par des philosophes

- Kant: on doit être laissé libre de raisonner par lui-même

- les Lumières diffusent parce que les livres devient plus publiques (plus de monde ont l'accès de lire des livres)

- la vie au court est concurrencée par des nouvelles formes de sociabilité (-> les gouvernements doivent tenir compte du "tribunal de l'opinion"

- l'église et le clergé ont une attitude dogmatique

la société d'ordres et l'absolutisme sonz contestés du nom de la liberté et l'égalité

- quand même: les philosophes des Lumières ne sont pas des revolutionnaires (-> ils misent avant une élite éclairée pour réformer d'en haut (l'Etat et société))

Fenster schliessen

La crise de l'Ancien Régime en France

-  société d'ordres 

         > le clergé

         >la noblesse

         >tiers état

c+n ont des privilèges 

te doit payer la taille (finance l'Etat) + on peut accéder à la noblesse par les biais de la vénalité des offices

il y a la noblesse d'épée (traditionell) et la noblesse de robe (Amtsadel)

-les barrières entre les ordres sont remis en cause

-les guerres (de sept ans et d'Amerique) ont couté chers

-projets que tentent de reformer la fiscalité sont échoué à cause des états provinciaux et des parlaments

-convovation des états généraux
 

 

Fenster schliessen

L'entrée en revolution (1789)

- états généraux pour trouver une solution pour la crise financère

- tiers état veut changer la vote par ordre

- il se forme l'Assemblée nationale qie exige une Constitution du royaume

- ratentissement de l'activité économique produit un brusque montée du chômage

- mauvais recolte

(- on renvoi du ministre Necker)

-Grande nationale (premièrement à Paris) sur le commandement de La Fayette

 -> prise d'assaut la prison de la Bastille

- le roi devait reconnaître les nouvelles autoritéa (municipales)

- la cocarde bleu et rouge (les couleurs de Paris) La Fayette ajoute le blanc pour la monarchie

- la paysannerie révolte aussi: Grande Peur

- abolition du régime féodal et aussi des privilèges provinciaux

- mort de la monarchie absolue (et aussi la société d'ordres) avec la declaration des droits de l'homme et du citoyen le 26 aôut 

Fenster schliessen

L'échec de la monarchie conditutionelle (1789-1792)

- suffrage cencitaire (Zensuswahlrecht)

- des clubs (comme les JAcobins) permettent une participation à la vie politique

- division en 83 departements

- fiscalité nouvelle (sur la base de l'égalité)

- la cute de la monarchie (10 aôut 1792)

- les sans-culottes ont la pouvoir sur les rues parisiens 

- élection d'une nouvelle assemblée (mais seulement une  petite minorité prends part)

Fenster schliessen

la première République française

- septembre 1972

- les Girondins combattent la dictature des sans-culottes

- les Montagnards combattent les Jacobins et la classe populaires

- constitution vote la mort de Louis XVI (au place de la Révolution)

- la guerre de vendée

- les sans-culottes et les Montagnards (la Convention) décident l'arrestation des députés girondins

- révolte fédéraliste (soutenu des Girondins) (Aufstand der Städte und Provinzen gegen die Diktatur in Paris 1793)