Lernkarten

Morgan Serafini
Karten 9 Karten
Lernende 3 Lernende
Sprache Français
Stufe Universität
Erstellt / Aktualisiert 04.06.2010 / 02.05.2017
Lizenzierung Kein Urheberrechtsschutz (CC0)
Weblink
Einbinden
0 Exakte Antworten 9 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten
Fenster schliessen

Définition

La maladie est définie lorsque deux poussées ou plus interviennet dans les deux premières années avec au moins deux signes cliniques. Les critères de localisation des lésions et leur période de développement sont essentiels pour établir le diagnostic.

Les poussées sont imprévisibles, plus ou moins régressives, et les lésions sont très dispersées, de ce fait la clinique est polymorphe...

Fenster schliessen

Etiologie

D'origine virale, prédisposition génétique et environnementale avec des réactions auto-immunitaires dirigées contre la myéline du SNC

Fenster schliessen

Recherche diagnostique

- IRM encéphalique et/ou médullaire permet la détection des plaques...

Le potentiel évoqué détecte un ralentissement de la transmission de l'influx nerveux..

- La ponction lombaire recherche une inflammation du SNC (hyperprotéinorachie)....

Fenster schliessen

Physiopathologie

la démyélination provoque un ralentissement voire un blocage de la conduction nerveuse, réversible au début (remyélination secondaire) et définitive aux stades évolués de la maladie...

- 3 grandes formes de la SEP (remittente: succesion de poussée résolutives spontanément ou sous corticoides et de période de rémission de durée imprévisible mais diminuant avec le temps..

Remittente puis progressiive, progressive d'emblée (10% des cas)

Fenster schliessen

Signes...

- Association de symptomes neurologiques ( baisse acuité visuelle, troubles de l'équilibre, paresthésies...)

- troubles moteurs (paraparésie, le plus souvent pyramidale), induisant unefatigabilité à la marche voire une paraplégie brutale sensitivo-motrice et des troubles spinctériens et génitaux

- troubles sensitifs (paresthésie: sensation d'étau, non douloureuse..), perte de sens de la position et du mouvement des articulations.

- troubles cognitifs (modifications émotionnelles: euphorie, indifférence affective, état anxio-dépressif)

-atteintes des nerfs craniens provoquant paralysie oculo-motrice et des parésie faciales.

Fenster schliessen

Traitement de la poussée invalidante

- à base de corticoide qui stoppe les symptômes inflammatoires diminue la durée et la gravité de la poussé, mais ne modifie pas l'évolution générale de la maladie...

- indispenables (rééducation neurologique par le maintien de l'autonomie fonctionnelle)

- une prise en charge vésicale par le physio avec un traitement pour éviter la spasticité vésicale, un bilan uro-dynamique systématique, des autosondages si besoin et une prévention des infection urinaire par des apport d'eau important

- Les antispastiques pour réduire la spasticité pyramidale

- les antidépresseur à cause du syndrome dépressif et les douleur chroniques

-les traitement contre les tremblement cérébelleux (Rivotril)

-un régime et des laxatifs pour lutter contre la constipation...

-

Fenster schliessen

Traitment de fond

- Interférons béta, immunomodulateur. Il limite la fréquence des poussées en les prévenanct et en bloquant le processus inflammatoire (contre indication dépression, grossesse)

- immunosuppresseur....

Fenster schliessen

Role infirmier...

Accompagnement indispensable de la personne (atteinte dans son intégrité, dans sa qualité de vie, ses projets...; du fait du processus de handicap et de dépendance...

- en fonction de l'évolution des poussées et de l'avancement dans la pathologie, les soins seront adaptées à partir de l'éval. des déficits. Lors du ttt de la poussée inflammatoire par corticoides, il est nécessaire d'évaluer son efficacité en s'entretenant avec la personne sur les différente atteintes.

- le soin vise l'autonomie et à soutenir la personne (éducation, relation d'aide, réadaptation aux gestes de la vie quotidienne (ergo.), hygiène de vie (éviter les expo soleil, bains chaud pouvant diminuer l'acuité visielle par le phénomène d'unthoff et établissement temps repos

-lutter phénomène anxio-dépressif et d'exclsuion social (connaissance réseau(

-prévention risque de décubitus personne grabataire (risque trophique)...