Lernkarten

Karten 13 Karten
Lernende 1 Lernende
Sprache Français
Stufe Universität
Erstellt / Aktualisiert 11.03.2017 / 14.03.2017
Lizenzierung Keine Angabe
Weblink
Einbinden
7 Exakte Antworten 6 Text Antworten 0 Multiple Choice Antworten
Fenster schliessen

Le langage - Enfant, Michel Leiris est corrigé lorsqu'il prononce "Reusement".

"Voici que ce vague vocable - qui jusqu'à présent m'avait été tout à fait personnel et restait comme fermé - est, par un hasard, promu au rôle de chaînon de tout un cycle sémantique."

Fenster schliessen

Le langage: Ferdinand de Saussure, sur le son

"Ce qui importe dans le mot, ce n'est pas le son lui-même, mais les différences phoniques qui permettent de distinguer ce mot de tous les autres, car ce sont elles qui portent la signification." Cours de linguistique générale
Fenster schliessen

Quel est le point commun entre le langage et le corps humain pour Merleau-Ponty?

Ils ne sont ni totalement objets, ni totalement sujets.

Fenster schliessen

Le langage: Paradoxe de la découverte de Saussure selon Merleau-Ponty

"Cette sorte de cercle qui fait que la langue se précède auprès de ceux qui l'apprennent, s'enseigne elle-même et suggère son propre décryptement, est peut-être le prodige qui définit le langage."
Fenster schliessen

Comment, selon Merleau-Ponty, peut-on donner sens au langage?

En se prêtant à son mouvement, à sa "gesticulation éloquente".

Fenster schliessen

Le langage, Merleau-Ponty: chaque langue est un système qui fonctionne autant par les signes que par l'absence de signes.

"Si le français nous paraît calqué sur les choses, ce n'est pas qu'il le soit, c'est qu'il nous en donne l'illusion par les rapports internes de signe à signe."
Fenster schliessen

Le langage, André Martinet: chaque langue reconstruit la réalité de façon différente.

"En fait, à chaque langue correspond une organisation particulière des données de l'expérience."
Fenster schliessen

Le langage, selon Bergson

"Nous nous mouvons parmi les généralités et des symboles, comme en un champ clos où notre force se mesure utilement avec d'autres forces (…), nous vivons dans une zone mitoyenne entre les choses et nous, extérieurement aux choses, extérieurement aussi à nous-mêmes"